Étiquettes

,

(No, not dead depuis le 30 avril !)

Il fallait bien en parler un jour !

Pas de débat pour ou contre, ou de combat Kobo versus Kindle. Après tout, à chacun ses gouts. Je suis donc sur Kindle Paperwhite depuis 1 an maintenant.

Outre les caractères communs à toutes liseuses dignes de ce nom, j’en retiens le caractère addictif de la bibliothèque (payante ou pas) d’Amazon, et le retro-éclairage qui ne fatigue pas les yeux. Je regrette de ne pas retrouver mes auteurs favoris au format kindle (tentez Craig Johnson ou Lee Burke, pour voir…), mais aussi de trouver des romans parfois limite quant à la qualité (j’en ai  parlé et , au risque d’aller à contre courant).

Si vous craquez pour cette fin d’année, pensez également à prendre l’adaptateur pour charger sur le secteur (seul le cordon USB est livré) ainsi qu’un étui/protège liseuse.

 

Publicités